Documents

La plume de l'alouette
Juillet 2019

EDITO
Triste période estivale pour certains

Juillet/août : le goût des vacances… !?

Un goût sans doute amer pour les salariés de CONFORAMA qui a annoncé, mi-juillet, 1 900 suppressions de postes, de GENERAL ELECTRIC à Belfort avec près de 800 suppressions d’emplois, plus 200 dans les services support.

Dans les deux cas, et dans beaucoup d’autres, des plans de restructuration beaucoup plus lourds qu’initialement envisagés.

Dans les deux cas, un délai légal de 4 mois dont le mois d’août.

Mais, tout va bien : les lois successives ont permis, sans conteste, la création d’emplois… Vous y avez cru ?

Et, la Direction des deux Groupes ne respecte ni les vacances, ni les engagements pris.

Tel est particulièrement le cas pour le groupe GE qui, lors du rachat à ALSTOM, avait pris des engagements avec l’Etat de création de 1 000 emplois et de conservation de Belfort comme Centre d’excellence et de décision pendant 10 ans. Vous y avez cru ? Est-ce à dire que nous ne pouvons plus croire à rien ? Ni à la douce chaleur de l’été, ni à la parole donnée ?

Pour ce qui nous/vous concerne, une chose certaine : les délais d’information-consultation désormais implacables au grand bonheur des groupes peu soucieux de la parole donnée !

Je vous souhaite un bel été à vous tous.

Pour ma part, un été au goût amer.

 

Evelyn BLEDNIAK, Avocat Associée

Contact

Contactez notre service
01 56 53 65 00
info@atlantes.fr

APPLICATION MOBILE

L’actualité du droit du travail et de ses évolutions… du bout des doigts.
En savoir plus

Nos prochaines formations

Partagez

Mise à jour :lundi 18 novembre 2019
| Mentions légales | Plan du site | RSS 2.0