Actus d’Atlantes

Le lien salarié-employeur s’est-il affaibli pendant la crise sanitaire ?

Publiée ce 8 juin, une étude d’OpinionWay se penche sur le lien salarié-employeur à l’épreuve de la crise sanitaire. Pendant le confinement, on apprend qu’un tiers des salariés était en chômage partiel, 37% en télétravail et 27% ont continué à se rendre sur leur lieu de travail.

Sur l’ensemble des salariés interrogés, les deux tiers affirment que le lien avec leur employeur est resté inchangé. 14% ont quant à eux vu ce lien se renforcer et au contraire, 19% considèrent qu’il s’est affaibli (ce chiffre grimpe à 26% pour les travailleurs en chômage partiel).

Parmi les salariés dont le lien avec l’employeur s’est affaibli, la moitié s’est sentie délaissée par ce dernier. 31% pointent du doigt des problèmes organisationnels et estiment qu’ils ont travaillé beaucoup plus sans compensation.

« Aujourd’hui, quel domaine doit être prioritaire pour votre employeur ? »
A cette question, la moitié des salariés interrogés répond « la santé et la sécurité au travail ». Vient ensuite le maintien de l’emploi (36%). Les ouvriers sont même 46% à faire du maintien de l’emploi une priorité. Seuls 21% des salariés mettent en avant la rémunération.

Ces résultats laisseraient-ils penser qu’une partie des salariés serait prête à accepter un accord de performance collective dans leur entreprise et une baisse de salaire pour sauver leur emploi ? Ces accords collectifs peuvent constituer un chantage à l’emploi. Si votre employeur évoque la possibilité d’un tel accord, contactez-nous. Atlantes vous accompagnera dans ces négociations capitales.

Malek SMIDA

APPLICATION MOBILE

L’actualité du droit du travail et de ses évolutions… du bout des doigts.
En savoir plus

Partagez