La plume de l'alouette
Décembre 2018

EDITO

 

Exigence de justice sociale, constat d’une fracture sociale, absence de dialogue, verticalité du pouvoir, rejet des partis politiques, des syndicats, des corps intermédiaires, pouvoir d’achat, disparition des services publics, crise de la santé, de l’éducation, propos méprisants et dénigrants à l’encontre des « petites gens ».

Ces mots/maux retentissent dans de cette crise des confiances et des souffrances de cette fin 2018, comme le pays n’en avait pas connu depuis longtemps.

Un constat qui nous interpelle directement et fait écho à ce qu’au travers La Plume nous avons pu exprimer à diverses reprises : le sentiment d’une absence d’écoute et de dialogue.

Nous l’avions constaté et regretté, comme une répétition générale, dans le cadre de la réforme des ordonnances dites MACRON du 22 septembre 2017 et de l’incapacité du gouvernement à faire confiance aux organisations syndicales.

Nous le vivons aujourd’hui dans les négociations d’accords d’entreprise sur les droits et prérogatives du comité social et économique (dits dans certaines entreprises Accord de Dialogue Social !) : les organisations syndicales ne peuvent en l’état négocier valablement et dans un équilibre des forces et des droits que de façon exceptionnelle.

De la vertu des corps intermédiaires dans l’Etat comme dans l’entreprise…

L’Etat et le pouvoir semblent l’avoir compris dans ces premiers jours de décembre.

Qu’en sera-t-il des entreprises ?

Faire abstraction des corps intermédiaires que sont les organisations syndicales et les instances représentatives du personnel, c’est aussi les empêcher de structurer et d’accompagner les salariés et donc abandonner les angoisses et colères à l’expression première.

Victor Hugo avait finalement compris que le terme de « populace » (discours de 1841 d’entrée à l’Académie Française) était non seulement méprisant, mais ne correspondait en rien à la réalité économique et sociale.

A bon entendeur…

Nous vous souhaitons à tous une fin d’année sereine et prolifique !

Evelyn BLEDNIAK et Diego PARVEX
Avocats associés

Contact

Contactez notre service
01 56 53 65 00
info@atlantes.fr

APPLICATION MOBILE

L’actualité du droit du travail et de ses évolutions… du bout des doigts.
En savoir plus

Nos prochaines formations

Partagez

Mise à jour :jeudi 18 juillet 2019
| Mentions légales | Plan du site | RSS 2.0